La coiffure

 
 

Le " Wareshinobu " : le chignon ou pêche fendue.

 

 
La Geisha se fait coiffer une fois par semaine. Le coiffeur graisse les cheveux avec de l'huile de camélia pour leur donner un bel éclat puis cire la chevelure, ensuite en fait un gros chignon de la forme d'une pelote à épingles. Sur l'arrière cette pelote est fendue en deux parties égales. D'où le nom de pêche fendue, donné à cette coiffure. Pour faire ce chignon, on enroule les cheveux autour d'un morceau de tissu, sur l'arrière, à l'endroit où le chignon est fendu, on voit le tissu. Ce peut être n'importe quelle étoffe, de n'importe quelle couleur. Mais pour une maiko - du moins après une certaine étape dans sa vie (le mizuage) - c'est de la soie rouge. Quand une apprentie geisha est prête pour son mizuage, elle offre des " ekubo " (gâteau de riz signifiant fossette ayant un petit creux sur le dessus avec un minuscule cercle rouge au centre).
 
 
La plupart des innocentes n'ont pas idée de la façon dont ces coiffures en " pêche fendue " sont provocantes ! Imaginez, vous marchez dans la rue derrière une jeune geisha et vous voyez cette pêche sur la tête avec cette fente rouge. Qu'est-ce-qui vous viendrait à l'esprit ? Si cela n'évoque rien, alors servez-vous de votre imagination !
 
Les chignons nécessitant de tirer beaucoup sur les cheveux au sommet du crâne, beaucoup d'anciennes geishas ont une calvitie. Cela tend à disparaître de nos jours, d'une part parce que les maiko débutent plus tard qu'avant, et d'autre part parce que certaines geishas utilisent des perruques. Les chignons sont ornés de peignes, ainsi que d'épingles à cheveux nommées kanzashi.
 
 
La geisha doit apprendre à dormir dans une position particulière pour ne pas se décoiffer,et dormir avec ce chignon n'est pas facile car il ne faut pas le détruire. Pour cela on dispose de la farine à côté de l'oreiller et quand la geisha dort mal, sa coiffure devient blanche et il faut la recommencer. Cette technique d'apprentissage marche bien car la douleur chez le coiffeur pousse les geishas à faire attention. L'oreiller de la geisha, appelé " Takamakura " ressemble à un petit banc, avec un support rembourré avec de la balle de blé pour le cou. Ce n'est pas tant un oreiller qu'un support pour la nuque. C'est le seul moyen pour une Geisha de garder sa coiffure intacte en dormant.
 

Takamakura


 
Différentes coiffures de Geishas de face et de dos :
 
 


















 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un petit reportage sur le "coiffeur des geishas" :


Et si vous voulez vous exercer, voici un tutoriel !!!
 
 
 
Source Wikipédia
-o-
Le fond de page est entièrement de ma création
 
 
 
 
 


26/02/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres