*Wales Chapel*

(Histoire vraie)

 

Une famille anglaise passe des vacances d’été en Allemagne.  Au cours d’une promenade, cette famille remarque une jolie fermette louée comme gîte rural.  Le coup de foudre est immédiat et tous conviennent que c’est là le lieu idéal pour leurs prochaines vacances.  Cette famille s’enquiert donc du nom du propriétaire et apprend qu’il s’agit d’un pasteur, protestant donc.  Contact pris et à l’issue de la visite, le couple signe le contrat de location pour l’été à venir.

 

De retour en Grande-Bretagne, la dame s’aperçoit qu’elle n’a pas vu les W-C au cours de la visite.  Elle s’en inquiète et décide d’écrire au pasteur pour lui en faire préciser le lieu.

 


Voici en partie, le contenu de la lettre:

 

Monsieur, Vous avez eu l’amabilité de nous faire visiter votre maison de campagne.  Cependant au cours de cette visite j’ai oublié de vous faire préciser où se trouvaient les WC.  Pourriez-vous me préciser le lieu ? Je vous prie d’agréer etc…


Ayant reçu cette lettre (en anglais), le pasteur ne compris pas l’abréviation de “WC” qui n’est pas d’usage en Allemagne.  Il pensa qu’il s’agissait des initiales d’une église anglicane allemande nommée “Wales Chapel”.

Il répondit alors (on a essayé de rendre compte dans la traduction française de certaines maladresses de style en anglais du pasteur allemand) :


Chère Madame, J’apprécie votre demande et j’ai l’honneur de vous informer que le lieu qui vous intéresse se trouve à douze kilomètres à pied de la maison, ce qui peut être gênant pour celui qui y va souvent.  Cependant, ce dernier peut y apporter son petit déjeuner.  Il faut s’y rendre soit à bicyclette, soit en voiture, soit encore à pied.  Mais il est préférable d’arriver à l’heure pour avoir des places assises et ne pas déranger les autres.  Dans le local, il y a l’air conditionné, ce qui rend l’atmosphère agréable.  Les enfants s’assoient à côté de leurs parents et tous chantent en choeur. À l’entrée, il vous sera remis une feuille de papier.  Ceux qui arrivent en retard pourront utiliser celle de leur voisin.  Ces feuilles doivent être rendues à la fin de façon à pouvoir servir plusieurs fois. Tous ce qui est recueilli est distribué aux pauvres.  Le lieu dispose d’un amplificateur de son afin que l’on puisse entendre dehors.  On y trouve des vitres permettant de contempler les fidèles dans diverses positions.
J'espère que tout ceci est très clair.

 

    Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de ma respectueuse sympathie



08/05/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres