Rabindrànath Tagore

 

Ne pleurez jamais d'avoir perdu le soleil, les larmes vous empêcheront de voir les étoiles.

En cueillant ses pétales, vous ne saisissez pas la beauté de la fleur.

"Ce n'est pas dans le firmament étoilé, ni dans la splendeur des corolles que se voit dans toute sa perfection la révélation de l'infini dans le fini, qui est le motif de toute création - c'est dans l'âme de l'homme."

*

 "La mort n'est pas l'ultime vérité. - Elle nous paraît noire, - de même que le ciel nous paraît bleu, - mais elle ne noircit pas plus l'existence - que l'azur céleste ne tâche les ailes de l'oiseau."
 *
"On peut quelquefois résoudre des problèmes insolubles, en devenant fou. La folie est comme le tapis merveilleux des Mille et une Nuits. Elle peut vous soulever par-dessus les innombrables considérations mesquines qui obstruent la vie quotidienne."

«La rivière n'atteindrait jamais la mer si les berges ne la contraignaient.»

«Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne.»

«Il est aisé d'écraser, au nom de la liberté extérieure, la liberté intérieure de l'homme.»

«La voix du gourou ne mène qu'à la porte du gourou.»

«Je dormais et je rêvais que la vie n'était que joie. Je m'éveillais et je vis que la vie n'est que service. Je servis et je compris que le service est joie.»

«Un grain de poussière ne souille pas une fleur.»

«Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors.»

«Je ne veux pas prier d'être protégé des dangers, mais de pouvoir les affronter.»

«Alors, tes paroles s'envolent en chansons, de tous les nids de mes oiseaux, et tes mélodies s'épanouiront en fleurs dans tous les bosquets de ma forêt.»
*
«Celui qui chante va de la joie à la mélodie, celui qui entend, de la mélodie à la joie.»

«Et si l'amour devait être déçu par la mort, - le ver d'une telle désillusion - rongerait toutes choses, - et les étoiles même se faneraient - et deviendraient obscures.»

«L'illusion est la première apparence de la vérité.»

«La nuit, en secret, épanouit les fleurs et laisse le grand jour récolter les compliments.»

«Si tu ne parles pas, je remplirai mon coeur de ton silence et je le subirai. - Tranquille, je t'attendrai comme la nuit en sa vigile étoilée, la tête courbée et en patience.»

 



28/04/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres